MHIST

Suivez-nous

Inscrivez-vous à notre infolettre

Flocons, fous rires et Père Noël (4e édition)

22 novembre 2019 - 19 janvier 2020

Pourquoi fête-t-on Noël le 25 décembre? Pourquoi le sapin est-il si populaire? Quel est le plus vieux type de jouet connu?

L’exposition Flocons, fous rires et père Noël vous plonge dans les souvenirs du temps des Fêtes, le bonheur des jouets et les plaisirs de l’hiver, en plus de se pencher sur l’origine et l’évolution de certaines traditions qui datent parfois de plusieurs siècles. Des jouets des années 1900 à 1980, des photographies et publicités tirées de notre collection ainsi qu’une vingtaine de crèches provenant d’autant de pays vous attendent. Une belle visite remplie de sourires, de lumière et de souvenirs pour toute la famille.

22 novembre 2019 - 19 janvier 2020

Lundi : fermé
Mardi au vendredi : 9 h à 12 h - 13 h à 17 h
Samedi et dimanche : 13 h à 17 h

Partagez cet événement :

Tarifs

  • Membres
    Gratuit
  • Adultes
    10,00 $
  • Aînés (65 ans et +)
    7,00 $
  • Étudiants (avec carte)
    5,00 $
  • Adolescents (13 à 17 ans)
    4,00 $
  • Enfants (12 ans et moins)
    Gratuit
  • Familles
    20,00 $
  • Groupes scolaires (prix par enfant)
    4,00 $
  • Groupes adultes/non scolaires (prix par adulte)
    5,00 $

Témoignages

Ici, c’est chez moi. Je ne pourrais pas concevoir vivre ailleurs que Sherbrooke.

Jean Therriault

La ville se bâtit à partir de petits quotidiens.

Chantale Lagacé

Découvrez nos autres expositions

    Mémoires sherbrookoises

    Découvrir autrement l’histoire de Sherbrooke à travers les témoignages de celles et ceux qui l’ont rêvée, choisie, vécue et bâtie.

    En savoir plus

    Passeport pour les vacances

    Ah, les vacances! On en rêve, on les planifie, on les attend avec impatience, surtout lorsque l’été tarde à arriver…

    En savoir plus

    Tous à vos machines!

    Tous à vos machines! illustre les grandes lignes de l’histoire industrielle de Sherbrooke et dresse, au-delà des manufactures, un portrait de Sherbrookois et de Sherbrookoises qui ont vécu cette période charnière.

    En savoir plus