MHIST

Suivez-nous

Inscrivez-vous à notre infolettre

Témoignages en temps de crise

21 avril 2020

Le MHIST – Musée d’histoire de Sherbrooke lance une nouvelle initiative participative en cette période de crise sanitaire. L’objectif est simple : collecter les témoignages individuels et collectifs du confinement en vue de laisser des traces pour le futur.

« Cette crise nous la vivons ensemble aujourd’hui, mais les générations futures y jetteront un regard et étudieront cette période de nos vies pour en comprendre les subtilités, aidez-nous à conserver notre mémoire. L’histoire se construit à tous les jours, vos témoignages deviendront des sources d’histoire vivante », mentionne la conservatrice du MHIST, Karine Savary.

Le MHIST souhaite ainsi recueillir les tranches de vie du quotidien des foyers sherbrookois, puisqu’il est important de documenter cette histoire qui contribuera à poser un regard sur le Sherbrooke de 2020.

« Les discours officiels et les grandes lignes seront conservés via les sources médiatiques et officielles. Mais qu’en est-il de l’humain ? Nous voulons connaître vos réalités, comment vivez-vous le confinement? Travaillez-vous de la maison? Dans le secteur de la santé ou avec le public? Quels sont vos craintes, vos espoirs, comment passez-vous le temps?», complète Mme Savary.

L’invitation est lancée à tous les Sherbrookois, de tous âges, de tous horizons soit en confinement, en télétravail, dans les secteurs essentiels ou ailleurs. Cela peut se traduire par un journal de confinement, ou encore par une lettre, une pensée, un poème, un vidéo, une photographie ou un dessin.

Pour l’instant le MHIST collecte les documents numériques à l’adresse suivante : karine.savary@mhist.org. Pour ceux qui préfère le papier nous serons heureux de prendre soin des documents après la période de confinement.

Enfin, afin de pouvoir contextualiser votre témoignage le MHIST aura besoin de connaitre certaines informations telles que votre nom, âge, courriel et adresse. Ces informations resteront confidentielles et elles seront utilisées uniquement pour officialiser la donation.

Découvrez nos autres articles

    150 ans d’histoire urbaine : Sherbrooke et ses hôtels

    Durant près d’un siècle, la disposition géographique des hôtels est fortement liée à leur proximité avec les gares. Des 13 hôtels que compte Sherbrooke en 1920, 10 se situent dans un rayon de 550 mètres de la gare du centre-ville et 2 sont installés aux abords de la gare de la rue Minto. Seul le Magog House est situé à un peu plus d’un kilomètre de la gare.

    En savoir plus

    Le patrimoine immatériel, qu’est-ce que c’est?

    Les éléments du patrimoine immatériel sont bien vivants et se découvrent par l’observation et l’expérimentation. Depuis 2017, grâce au financement provenant d’une entente de développement culturel conclue entre la Ville de Sherbrooke et le MCCQ, le Mhist a le mandat de contribuer à la mise en valeur du patrimoine immatériel sherbrookois.

    En savoir plus

    28 avril 1967 – Ouverture de l’Expo 67

    « Une visite à Sherbrooke, si brève soit-elle, vous convaincra de l’hospitalité de sa population et des richesses panoramiques exceptionnelles que renferme sa région ».

    En savoir plus