MHIST

Suivez-nous

Inscrivez-vous à notre infolettre

28 avril 1967 – Ouverture de l’Expo 67

28 avril 2020

Événement le plus important des festivités entourant le centenaire du Canada en 1967, Expo 67 présente toutes les activités humaines contemporaines, un bien grand défi.

Dès l’ouverture, les Québécois sont au rendez-vous. Alors qu’on attend environ 200 000 visiteurs, c’est près du double qui se présente aux guichets. Au total, soit, du 28 avril au 27 octobre, 50 millions de billets sont vendus, et ce, sans compter les invités, les dignitaires et les artisans. Notons entre autres les présences remarquées d’Ed Sullivan, Twiggy, Petula Clark, Lyndon B. Johnson, la Reine Elizabeth II et le prince Philippe, Robert Kennedy et le Général Charles de Gaulle.

Sherbrooke fait partie de la danse avec son kiosque mettant de l’avant la Cité de Sherbrooke, Ville d’avenir pour l’industrie. La Tribune propose d’ailleurs un cahier spécial pour l’événement, vantant les mérites de la Reine des Cantons-de-l’Est. Si on y prône bien entendu la diversité de ses industries et la modernité des centres d’achats, on met l’accent sur « l’intensité de la vie communautaire » qui y règne.

« Une visite à Sherbrooke, si brève soit-elle, vous convaincra de l’hospitalité de sa population et des richesses panoramiques exceptionnelles que renferme sa région ».

 

Découvrez nos autres articles

    150 ans d’histoire urbaine : Sherbrooke et ses hôtels

    Durant près d’un siècle, la disposition géographique des hôtels est fortement liée à leur proximité avec les gares. Des 13 hôtels que compte Sherbrooke en 1920, 10 se situent dans un rayon de 550 mètres de la gare du centre-ville et 2 sont installés aux abords de la gare de la rue Minto. Seul le Magog House est situé à un peu plus d’un kilomètre de la gare.

    En savoir plus

    Le patrimoine immatériel, qu’est-ce que c’est?

    Les éléments du patrimoine immatériel sont bien vivants et se découvrent par l’observation et l’expérimentation. Depuis 2017, grâce au financement provenant d’une entente de développement culturel conclue entre la Ville de Sherbrooke et le MCCQ, le Mhist a le mandat de contribuer à la mise en valeur du patrimoine immatériel sherbrookois.

    En savoir plus

    Témoignages en temps de crise

    Le MHIST se lance dans une collecte de témoignages sur la période critique de l'histoire commune que nous vivons présentement. Nous voulons connaître vos réalités, comment vivez-vous le confinement? Quels sont vos craintes, vos espoirs, comment passez-vous le temps? En vidéo, en texte, en photos ou en dessin, les Sherbrookois de tous les âges et de tous les horizons peuvent participer.

    En savoir plus