MHIST

Suivez-nous

Inscrivez-vous à notre infolettre

Nouvelles

4-5 juillet : visite gratuite pour le personnel de la santé

29 juin 2020

Afin de célébrer la réouverture des Musées et pour remercier les travailleuses et les travailleurs de la santé, les équipes du Musée des beaux-arts de Sherbrooke, du Musée d’histoire de Sherbrooke, du Musée Beaulne et du Musée de l’ingéniosité J. Armand Bombardier ont décidé de se joindre à un groupe de 23 musées à travers le Québec qui souhaite offrir un accès gratuit à leurs institutions les samedi 4 et dimanche 5 juillet prochain.

Au cours du mois de juin, les musées ont recommencé à accueillir les premiers visiteurs depuis leur fermeture il y a près de quatre mois. Dans l’ensemble des institutions muséales du Québec, l’expérience des visiteurs a été entièrement revue et adaptée afin d’assurer leur sécurité. Des parcours à sens unique et toute une panoplie de mesures visant à assurer la sécurité sanitaire et à bonifier la médiation des oeuvres seront au rendez-vous pour que tout se déroule de manière agréable tout en respectant les normes sanitaires établies par les autorités de santé publique et la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST).

Lors de leur visite, les travailleuses et les travailleurs de la santé pourront découvrir un très grand nombre d’expositions et projets aux quatre coins du Québec. Ensemble, ces musées présentent plusieurs centaines d’artistes historiques et contemporains. Nous vous invitons à découvrir les programmations sur le site Web de chaque musée. Voici le lien vers les musées participants de votre région :
http://mbas.qc.ca
https://mhist.org
https://www.museebeaulne.qc.ca
https://www.museebombardier.com

« Par cette démarche, nous souhaitons offrir un espace-temps de ressourcement pour les travailleurs de la santé qui ont toute notre reconnaissance. Quoi de mieux que de s’évader dans des lieux de découvertes artistiques, culturelles et historiques pour y arriver », mentionne Maude Charland-Lallier, directrice générale et conservatrice en chef du Musée des beaux-arts de Sherbrooke.

« Le personnel de la santé a vécu et vit une période excessivement intense et difficile. C’est un geste de reconnaissance des musées à leur égard ; une occasion de démontrer notre soutien et notre solidarité », a déclaré David Lacoste, directeur général du Musée d’histoire de Sherbrooke.

« C’est avec plaisir que nous accueillerons les personnes travaillant dans le domaine de la santé afin de leur offrir un moment agréable et apaisant. C’est peu comparé à tout ce qu’elles ont accompli », mentionne Carol Pauzé, directrice du Musée de l’ingéniosité J. Armand Bombardier.

« C’est l’occasion pour nous d’exprimer toute notre reconnaissance aux travailleurs de la santé qui ont été au front durant de nombreuses semaines dans la lutte contre la COVID-19. Ils pourront ainsi profiter des nouvelles expositions », souligne François Thierry Toé, directeur et conservateur du Musée Beaulne.

Ensemble, les 23 musées prenant part à cette initiative souhaitent poser un geste fort et solidaire envers la communauté médicale du Québec. Les musées participants sont les suivants : le Centre Phi, l’Église St. James, l’Espace Pauline-Julien, la Maison amérindienne, le Manoir Boucher de Niverville, le Musée Beaulne, le Musée Boréalis, le Musée d’art contemporain de Baie-Saint-Paul, le Musée d’art contemporain de Montréal, le Musée d’art contemporain des Laurentides, le Musée d’art de Joliette, le Musée de la civilisation, le Musée de la Gaspésie, le Musée de l’ingéniosité J. Armand Bombardier, le Musée d’histoire de Sherbrooke, le Musée des beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire, le Musée des beaux-arts de Sherbrooke, le Musée des cultures du monde, le Musée des Ursulines, le Musée Laurier L.H.N. / Musée Hôtel des Postes, le Musée National de la Photographie Desjardins, le Musée Pierre-Boucher et le Musée régional de Rimouski.

Découvrez nos autres articles

    Le Mhist cherche des témoins ayant « vécu » la prison Winter

    Dans le cadre de son projet de revitalisation de la prison Winter, le Mhist-Musée d’histoire de Sherbrooke est à la recherche de témoins (anciens détenus, anciens gardiens, familles, etc.) qui auraient fréquenté la vieille prison commune de Sherbrooke.

    En savoir plus

    Au fil de la gorge de la rivière Magog : d’un barrage à l’autre

    La gorge de la rivière Magog est située au cœur du vieux Sherbrooke. Mais il n’y a pas que sa position géographique qui est centrale : elle est en effet la pierre d’assise du développement du hameau, dès sa fondation, puis celle de la vocation industrielle que connaît Sherbrooke durant un siècle.

    En savoir plus

    Assemblée générale annuelle 2020

    Le Mhist - Musée d’histoire de Sherbrooke a tenu, le 15 septembre 2020, son assemblée générale annuelle.

    En savoir plus