MHIST

Suivez-nous

Inscrivez-vous à notre infolettre

Nouvelles

Assemblée générale annuelle 2020

16 septembre 2020

Le Mhist – Musée d’histoire de Sherbrooke a tenu, le 15 septembre 2020, son assemblée générale annuelle.

Cette assemblée générale marque un changement de garde au sein du Conseil d’administration de l’institution muséale. L’assemblée a d’ailleurs rendu hommage au président sortant, Jean Therriault, qui quitte le CA du Musée après plus de 10 ans, dont 7 ans à la présidence. Pr Harold Bérubé, le consultant en patrimoine Guy Mongrain et la trésorière Julie Monette Théorêt ont également choisi de ne pas renouveler leur mandat. Le Conseil d’administration actuel, les employés et les membres du Musée saluent leur implication et leur dévouement.

Ces départs entrainent un renouvellement à la tête de l’organisation. Jean-Christophe Racette, doctorant en histoire, a accepté la présidence. Il sera épaulé par Pre Sophie Abdela et le journaliste Alain Goupil à la vice-présidence. Gaétane Plamondon, ancienne propriétaire de Tardif Diesel, sera la nouvelle trésorière. Jean-François Meslin agira à titre de secrétaire. Benoit Charland, Marc Bellemare, Pr Léon Robichaud et Serge Malenfant complètent le conseil d’administration 2020-2021.

Au cours de l’assemblée, les membres ont eu droit aux classiques présentations des États financiers et du Rapport d’activités 2019, une année fort chargée pour l’institution : changement de raison sociale, nouvelle exposition permanente, fin des travaux sur l’édifice, nouvelle direction et encore plus. Étant donnée l’avancement de l’année 2020 et l’ensemble des impacts liés à la COVID-19, un état de situation de l’année courante a également été présenté aux membres.

Présent depuis 1927, le Musée d’histoire de Sherbrooke offre deux salles d’exposition, des animations pédagogiques, différents circuits, en plus de son service d’archives agréé. L’institution est soutenue par la Ville de Sherbrooke, le ministère de la Culture et des communications du Québec et Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

Découvrez nos autres articles

    La mode victorienne : taille fine et beaucoup de tissus

    Les vêtements que nous portons sont plus que de simples tissus cousus ensemble. En effet, ils reflètent nos traits de personnalité, nos goûts, les mentalités de notre époque et celles de la société dans laquelle nous vivons.

    En savoir plus

    Bon magasinage!

    Alors qu’une multitude de commerces s’offrent à nous sur l’ensemble du territoire sherbrookois, qu’il soit question de centres d’achats, de magasins à grande surface ou de boutiques indépendantes, il est intéressant de se rappeler qu’à une certaine époque, la destination mode, à Sherbrooke, se trouvait principalement sur la rue Wellington. Retour en arrière sur l’âge d’or du magasinage vestimentaire du centre-ville!

    En savoir plus

    Place à la mode au Musée d’histoire de Sherbrooke !

    Le Mhist – Musée d’histoire de Sherbrooke dévoile dès demain (6 juin) sa nouvelle exposition temporaire : La Mode féminine en 5 temps. Présentation unique, créé par l’équipe du musée, cette exposition présente un survol l’évolution de la mode féminine de 1890 à 1989.

    En savoir plus