MHIST

Suivez-nous

Inscrivez-vous à notre infolettre

La Société St-Patrick, témoin de la présence irlandaise

15 mars 2021

Au-delà des parades et des célébrations flamboyantes de la St-Patrick présentées chaque année au mois de mars, la présence irlandaise dans les Cantons-de-l’Est est le reflet d’une riche et laborieuse histoire. En effet, la communauté fait sa marque dans la région dès le 19e siècle. De 1845 à 1852, la famine sévit en Irlande et constitue la principale cause de l’exode de milliers de familles. Celles-ci quittent leur terre natale dans l’espoir de vivre des jours meilleurs au Canada. Malheureusement, plusieurs d’entre elles ne vivront jamais ce rêve puisqu’elles ne survivront pas au périlleux voyage.

Plusieurs de ces familles arrivent à bon port et s’établissent dans les Cantons-de-l’Est, car l’imposant chantier de construction du chemin de fer exige la présence de nombreux ouvriers. Certains de ces travailleurs défricheront également des terres dans la région de Richmond et y formeront une communauté. L’intégration des nouveaux arrivants se fait naturellement, car ces derniers partagent plusieurs points en commun avec les Canadiens français, dont la langue, les idéaux politiques et la religion.

En 1872, la Société St-Patrick de Sherbrooke est fondée non seulement dans une volonté de mémoire et d’entraide, mais aussi pour conserver les traditions irlandaises. Ainsi, en 1875, une grande célébration rend hommage à Daniel O’Connell, homme politique irlandais, dit le libérateur. À Richmond, c’est en 1877 que l’association prend forme sous les auspices du prêtre Patrick Quinn et de James Murphy de la compagnie de chemin de fer du Grand Tronc du Canada. Ensemble, ils mettent sur pied une association qui, loin de n’être que patriotique, se veut également culturelle, philanthropique et humanitaire, et vient au secours des familles dans le besoin. Des activités de financement sont organisées pour amasser les fonds nécessaires à la construction de la nouvelle église catholique ainsi qu’à l’organisation de soirées dansantes afin de tisser des liens entre les membres de la collectivité.

Chaque année au mois de mars, on célèbre l’Irlande et ses traditions. Les participants à la cérémonie revêtent des vêtements verts et arborent le célèbre trèfle (le shamrock) sur le visage autant que sur le cœur; la Société St-Patrick fait vivre le fait irlandais.

 

 

Découvrez nos autres articles

    Le pont des Grandes-Fourches, un « jeune » de 57 ans

    Après seulement 57 ans d’activités, le pont des Grandes-Fourches, qui a changé le paysage du centre-ville dès sa construction, est, depuis le 22 avril 2021, fermé définitivement à la circulation.

    En savoir plus

    Au milieu des comtés

    En savoir plus

    Quoi faire au Mhist pendant la relâche

    Pour la relâche le Mhist vous propose: un concours de dessins, le circuit autonome Randonnée urbaine et la visite de ses expositions.

    En savoir plus