MHIST

Suivez-nous

Inscrivez-vous à notre infolettre

Lumières sur le fonds de la famille Echenberg

28 avril 2022

Quelle est l’importance de préserver des archives familiales ? Pourquoi préserver cette mémoire ? Le Mhist – Musée d’histoire de Sherbrooke met en avant-plan ces questions grâce à sa nouvelle exposition Lumières sur le fonds de la famille Echenberg.

 « Sans la préservation de la mémoire, nous oublions, malheureusement. Grâce aux archives, nous pouvons retracer l’histoire d’une famille, l’implication de ses membres, ses activités, son impact sur Sherbrooke et la région. Le fonds de la famille Echenberg, que nous avons au Mhist, répond justement à cet aspect de mémoire locale », lance d’entrée de jeu le directeur général du Musée d’histoire de Sherbrooke, David Lacoste.

Grace à une trentaine de photographies et de quelques documents textuels bien choisis, l’exposition illustre ce que peut composer un fonds d’archives et ce qu’il permet de raconter. On y découvre également des brides de l’histoire de cette famille originaire d’Ostropol, de ses implications sociales et commerciales locales et même sur la participation de certains membres à la Première Guerre mondiale.

« Les archives familiales sont des outils précieux pour la recherche et permettent d’aboutir à des projets de diffusion variés tels des ouvrages, des expositions ou même des activités pédagogiques. Elles permettent surtout d’apprendre le mode de vie à une époque précise : mariage, vacances, activités professionnelles, etc. Chaque famille a sa propre histoire, mais qui s’inscrit dans un contexte plus large », renchérit Marie-Ève Gingras, coordonnatrice à la diffusion du Mhist.

De son côté, la conservatrice du musée, Karine Savary, rappelle que parmi les 500 fonds de la collection du Mhist, plusieurs sont des fonds familiaux. « L’histoire ne se résume pas aux grands politiciens et aux événements majeurs. Tous et chacun jouons un rôle au quotidien pour forger le futur. Les fonds familiaux notamment, permettent d’entrer dans la vie des gens et dans leur famille. Ils sont le reflet de l’histoire sociale d’une époque et nous permettent à leur façon de comprendre leur histoire et leurs impacts dans notre société actuelle. Les journaux personnels, la correspondance et même les photographies mettent en lumière les célébrations de la vie, l’évolution de la mode, voire même les habitudes alimentaires. Les informations que nous pouvons en ressortir sont multiples et riches. »

L’exposition Lumières sur le fonds de la famille Echenberg est présentée dans la salle American-Biltrite du Musée d’histoire de Sherbrooke dès aujourd’hui (28 avril) jusqu’au 29 mai 2022.

Découvrez nos autres articles

    Sherb-Histoire en kayak – saison 2022

    La Sherb-Histoire en kayak lance aujourd’hui sa troisième saison estivale proposant une visite guidée à saveur historique, en kayak, sur le Lac des Nations. Le Mhist – Musée d’histoire de Sherbrooke est fier de s’associer à nouveau à cette initiative écotouristique.

    En savoir plus

    Offres d’emploi

    Le Mhist est en mode recrutement. Joignez-vous à une équipe passionnée et dynamique.

    En savoir plus

    La fuite comme acte de résistance dans les Maritimes

    Lors d’une recherche effectuée à l’été 2021, Gregory Savioz-Buck a étudié les annonces d’esclaves en fuite publiées dans les provinces maritimes entre 1760 et 1830. Son objectif était de brosser un portrait global de qui étaient ces individus esclavisés en fuite. Son texte se veut un complément à l’exposition Fugitifs!

    En savoir plus