MHIST

Suivez-nous

Inscrivez-vous à notre infolettre

Nouvelles

Place à la mode au Musée d’histoire de Sherbrooke !

5 juin 2024

Le Mhist – Musée d’histoire de Sherbrooke dévoile dès demain (6 juin) sa nouvelle exposition temporaire : La Mode féminine en 5 temps. Présentation unique, créé par l’équipe du musée, cette exposition présente un survol l’évolution de la mode féminine de 1890 à 1989.

« Sur un siècle, la femme est passée du corset à la mini-jupe, en passant par les coupes « garçonnes », les pantalons à pattes d’éléphant, au fluo et plus ! Durant la même période, l’homme est resté sensiblement au duo veston-cravate. Le Mhist a voulu remettre la mode féminine dans son contexte historique, montrer les diktats sociaux et l’émancipation des femmes à travers le vêtement », mentionne David Lacoste, directeur général du Musée d’histoire de Sherbrooke.

L’exposition est organisée en cinq périodes lesquelles coïncident justement avec des mouvements sociaux marquants. Les visiteurs pourront découvrir que la mode évolue, parfois en transition et d’autres fois en révolution face aux générations précédentes.

« Au-delà des changements sociaux, le « quoi porter » est bien évidemment mis de l’avant dans cette exposition, vêtements et publicités d’époque à l’appui. La mode, c’est visuel, imagé et engagé ! C’est aussi des textures et des couleurs qui nous rappellent directement des époques. Une soixantaine d’éléments vestimentaires et accessoires sont présentés : le corsage en dentelle et la jupe en lin côtoient la mini-jupe, les chaussures plateforme, la robe à crinoline et les chapeaux à plumes » évoque la chargée de projet et conceptrice de l’exposition, Marie-Ève Gingras.

« Sherbrooke est au cœur de l’exposition, notamment avec des extraits de journaux locaux et des publicités, ou encore la mention de nos magasins « à la mode ». La mode d’ici est toutefois influencée ou la même qu’ailleurs au Québec ou en Amérique du Nord. Dans l’exposition, nous présentons un ensemble donné par une femme de la région, qui rappelle ceux portés par Jackie Kennedy. Plus largement, les vedettes américaines inspirent les vedettes locales qui influences les vêtements du quotidien des Sherbrookoises et des Québécoises », ajoute Mme Gingras.

Les archives et une dizaine d’artéfacts proviennent directement de la collection du Musée d’histoire de Sherbrooke. Pour les autres trésors, le Mhist tient à remercier le Musée Beaulne de Coaticook, la Société d’histoire et du musée de Lennoxville-Ascot (LAHMS) ainsi que La Chiffonière qui ont accepté de participer à ce beau projet de mise en valeur du costume féminin.

L’exposition La Mode féminine en 5 temps est présentée dans la salle American-Biltrite du Musée d’histoire de Sherbrooke du 6 juin au 20 octobre 2024. www.mhist.org

Découvrez nos autres articles

    Bon magasinage!

    Alors qu’une multitude de commerces s’offrent à nous sur l’ensemble du territoire sherbrookois, qu’il soit question de centres d’achats, de magasins à grande surface ou de boutiques indépendantes, il est intéressant de se rappeler qu’à une certaine époque, la destination mode, à Sherbrooke, se trouvait principalement sur la rue Wellington. Retour en arrière sur l’âge d’or du magasinage vestimentaire du centre-ville!

    En savoir plus

    Trésors préservés, histoire révélée : Fonds Yvette Précourt

    Profitant de la Semaine Internationale des Archives, le Mhist est heureux de vous faire découvrir le fonds Yvette Précourt.

    En savoir plus

    Trésors préservés, histoire révélée : Fonds Harry Tinker

    Le mois de mai marque un moment important pour des milliers de jeunes musiciens à travers la province. Le Festival des harmonies et orchestres symphoniques du Québec est un événement où se créent des souvenirs qui demeureront bien ancrés dans la mémoire de celles et ceux qui y participent. C’est pourquoi le Mhist désire profiter de l’occasion pour vous faire découvrir un grand musicien de la région à travers le fonds Harry Tinker.

    En savoir plus