MHIST

Suivez-nous

Inscrivez-vous à notre infolettre

Restauration des manèges militaires sherbrookois. Excellente nouvelle pour le patrimoine sherbrookois

2 Décembre 2022

Sherbrooke – 2 décembre 2022 – Le Mhist – Musée d’histoire de Sherbrooke se réjouit de l’annonce effectuée ce matin par la ministre de la Défense nationale, Anita Anand.

Rappelons que, ce matin, devant le manège militaire de la rue William, la ministre a confirmé le projet de réfection du manège militaire Colonel-Gaëtan-Côté de la rue Belvédère Sud et la restauration du manège William.

Ce sont des bâtiments d’exception dans le patrimoine sherbrookois. Les travaux sont commencés sur le manège de la rue Belvédère, mais nous étions encore très inquiets pour l’avenir du manège William. L’annonce de ce matin, pour sa restauration, est une très bonne nouvelle pour la préservation du patrimoine bâti de notre ville.

L’édifice de la rue William date de 1840, d’abord construit pour loger le palais de justice, la Défense occupe les lieux depuis plus de 115 ans. L’édifice se distingue, localement et nationalement, notamment avec son portique et ses six colonnes inspirées du modèle classique. Alors que le manège de la rue Belvédère (1908) rappelle les ouvrages médiévaux avec ses tourelles crénelées.

En plus de leur style architectural particulier, ces deux édifices sont avantageusement positionnés dans notre ville. Ils s’intègrent dans l’histoire de leur quartier et de l’ensemble de la ville. Leur aspect patrimonial dépasse le volet miliaire et architectural, ils ont d’ailleurs été les pivots d’événements judiciaires et sociaux de grande importance.

Au Québec, Sherbrooke est la seule ville, avec Montréal et Québec, à posséder plus d’un manège militaire. Il est donc important de préserver ces deux lieux pour la pérennité de notre patrimoine. Le Mhist tient d’ailleurs à souligner l’ouverture du ministère la Défense nationale dans ce dossier, l’écoute des députées locales, de même que le soutien et l’effort des groupes de citoyens actifs pour la préservation des manèges.

Découvrez nos autres articles

    Inquiétudes pour les archives régionales

    L’annonce de la fermeture de la Société d’histoire de Magog (bien que temporaire, espérons-le) est révélatrice de l’importance que la société accorde au financement et à la préservation de son patrimoine.

    En savoir plus

    170 ans au service de la population

    Le 14 décembre 1852, la première brigade des incendies de Sherbrooke voit le jour. Plus de 170 ans plus tard, le service de protection des incendies qui débuta avec des bénévoles dévoués, couvre un territoire d’une superficie de 366,16 Km2 et protège plus de 170 000 citoyennes et citoyens.

    En savoir plus

    La star du Saint-François, Herbie Carnegie, intronisé au Temple de la renommée du hockey

    En savoir plus