MHIST

Suivez-nous

Inscrivez-vous à notre infolettre

Patrimoine

La pratique du curling au Club de curling de Sherbrooke : franc-jeu et inclusion avant tout!

3 octobre 2023

L’origine du curling remonte jusqu’au 16e siècle et même peut-être avant, en Calédonie (ancien nom donné à l’Écosse). Toutefois, il faut attendre le 19e siècle pour que le sport se dote de règles plus structurées. Au Québec, c’est à Montréal qu’est fondé le premier club de curling, le Royal Montreal Curling Club, en 1807. Immigrants ou descendants écossais créent les premiers clubs un peu partout en Amérique du Nord : jusqu’au début des années 1900, si une grande proportion des joueurs ont encore des origines écossaises, des participants d’autres origines, mais généralement de langue anglaise, viennent compléter les équipes.

Le Sherbrooke Curling and Skating Club est mis sur pied en 1880 par un groupe d’hommes d’affaires anglophones, dont l’Écossais Andrew Paton. La pratique du curling est sans aucun doute une façon de faire vivre une partie de la culture écossaise pour les immigrants, mais aussi une manière de tisser des liens avec des gens de leur communauté d’accueil. Au cours des premières décennies, plusieurs éléments traditionnels sont conservés, dont certains mots en gaélique (comme les termes hog et bonspiel), l’utilisation de balais (longtemps en paille) ainsi que le port des bérets à l’écossaise (glengarry). Quoique ceux-ci ne font plus partie de l’uniforme du joueur ou de la joueuse depuis un petit moment.

Les valeurs de franc-jeu (fairplay) et d’inclusion ont pour leur part traversé le temps. Alors que chaque équipe se doit d’accueillir les nouveaux venus et d’aider à leur apprentissage, il est également d’usage au club de curling de Sherbrooke que les membres de l’équipe gagnante nettoient la surface de jeu après le match, pendant que les membres de l’équipe vaincue se reposent et socialisent au bar avec un breuvage alcoolisé ou non.

Même si les hommes constituent encore la majorité des joueurs de curling à Sherbrooke (environ 70 %), les femmes y jouent depuis maintenant plus d’un siècle. En effet, le Sherbrooke Ladies Curling Club voit le jour vers la fin de la décennie 1900.

Situé sur l’actuelle rue des Abénaquis depuis 1914, le club de curling de Sherbrooke est le deuxième plus vieux club sportif de Sherbrooke et la plus vieille organisation dédiée à la pratique du curling de la région.

Essayer le curling vous intéresse? Consultez le site officiel du Club de curling de Sherbrooke et guettez leurs traditionnelles portes ouvertes au début de l’automne (du 2 au 6 octobre 2023).

Découvrez nos autres articles

    La mode victorienne : taille fine et beaucoup de tissus

    Les vêtements que nous portons sont plus que de simples tissus cousus ensemble. En effet, ils reflètent nos traits de personnalité, nos goûts, les mentalités de notre époque et celles de la société dans laquelle nous vivons.

    En savoir plus

    Bon magasinage!

    Alors qu’une multitude de commerces s’offrent à nous sur l’ensemble du territoire sherbrookois, qu’il soit question de centres d’achats, de magasins à grande surface ou de boutiques indépendantes, il est intéressant de se rappeler qu’à une certaine époque, la destination mode, à Sherbrooke, se trouvait principalement sur la rue Wellington. Retour en arrière sur l’âge d’or du magasinage vestimentaire du centre-ville!

    En savoir plus

    Place à la mode au Musée d’histoire de Sherbrooke !

    Le Mhist – Musée d’histoire de Sherbrooke dévoile dès demain (6 juin) sa nouvelle exposition temporaire : La Mode féminine en 5 temps. Présentation unique, créé par l’équipe du musée, cette exposition présente un survol l’évolution de la mode féminine de 1890 à 1989.

    En savoir plus