MHIST

Suivez-nous

Inscrivez-vous à notre infolettre

Mise à jour des mesures d’hygiène

16 juillet 2020

Depuis la réouverture du Mhist, nous suivons les différentes mesures d’hygiène mises en place par le gouvernement du Québec afin d’assurer une visite adéquate et sécuritaire dans notre institution.

Nous avons apporté les modifications nécessaires afin que la visite soit la plus complète possible. Ainsi, le matériel collectif (écrans et audioguides) ont été remplacé par des puces informatiques et des codes QR qui permettent de profiter de l’ensemble du contenu et ce, sans contact.

Nous avons installé une signalisation favorisant le respect de la distanciation, nous avons établi un circuit intérieur éviter le croisement entre les visiteurs, nous avons augmenté la fréquence de nettoyage et de désinfection et nous assurons que les clients respectent les mesures d’hygiène de base et l’étiquette respiratoire.

À partir du 20 juillet, le gouvernement du Québec oblige la port du couvre-visage dans les lieux publics fermés. Le Mhist se plie donc aux exigences gouvernementales. Les visiteurs devront porter le couvre-visage lors de séjour dans nos expositions.

Pour nos activités Matinées découvertes, l’interaction avec les guides et la présence d’autres unités familiales doivent inclure le respect de tous et chacun. Ainsi, bien que le circuit soit à l’extérieur, nous souhaitons que les participants portent le couvre-visage.

Quant à l’équipe du Mhist, les normes mises en place inclus déjà le porte du couvre-visage dans les endroits communs tels que les salles d’exposition, les corridors et les salles de toilettes. En plus du respect de la distanciation physique, les employés portent également le couvre-visage lors de leur discussion et travail d’équipe.

Pour plus d’informations, vous pouvez nous contacter ou consultez notre foire aux questions.

Découvrez nos autres articles

    Inquiétudes pour les archives régionales

    L’annonce de la fermeture de la Société d’histoire de Magog (bien que temporaire, espérons-le) est révélatrice de l’importance que la société accorde au financement et à la préservation de son patrimoine.

    En savoir plus

    170 ans au service de la population

    Le 14 décembre 1852, la première brigade des incendies de Sherbrooke voit le jour. Plus de 170 ans plus tard, le service de protection des incendies qui débuta avec des bénévoles dévoués, couvre un territoire d’une superficie de 366,16 Km2 et protège plus de 170 000 citoyennes et citoyens.

    En savoir plus

    Restauration des manèges militaires sherbrookois. Excellente nouvelle pour le patrimoine sherbrookois

    En savoir plus