MHIST

Suivez-nous

Inscrivez-vous à notre infolettre

Des décennies d’archives du journal The Record sauvées

10 novembre 2020

Le Mhist-Musée d’histoire de Sherbrooke désire remercier différents partenaires sans lesquels 128 cartables d’archives du journal Sherbrooke Daily Record / The Record auraient été perdus.

En mars 2019, lors des rénovations effectuées sur l’édifice patrimonial qui abrite le Mhist, un tuyau de climatisation a éclaté en pleine nuit dans la réserve de journaux du service d’archives. Rapidement, l’équipe du musée et un groupe de bénévoles sont intervenus pour mettre ces archives en sécurité.

« Il a fallu congeler les documents, les entreposer, les envoyer en lyophilisation, puis les préserver dans des boites sans acide. Malheureusement, les assurances du Mhist ne couvraient pas l’ensemble des frais liés à l’incident. Nous nous sommes tournés vers la collectivité pour réussir à boucler le budget et sauver l’ensemble de ces archives du plus vieux journal encore en activité dans la région », a déclaré David Lacoste, directeur général du Mhist.

 

Le Mhist remercie chaleureusement Mme Rachel Hunting, directrice à l’Association des Townshippers, qui a grandement contribué à mobiliser différents acteurs afin de trouver du financement. Ainsi, l’entreprise Global Excel Management, la Townshippers’ Foundation et le Secrétariat aux relations avec les Québécois d’expression anglaise ont contribué à l’effort. Le ministre des Transports et responsable de la région de l’Estrie, François Bonnardel, les députées locales Christine Labrie et Geneviève Hébert, ainsi que les députés montréalais Jennifer Maccarone, Gregory Kelley et David Birnbaum qui ont aussi puisé dans leurs budgets respectifs. Enfin, la Ville de Sherbrooke a complété le montage financier.

« Grâce à la participation de ces donateurs, plusieurs cartables représentant des décennies du journal The Record pourront à nouveau être mis à la disposition des chercheurs. Certains de ces journaux sont d’ailleurs les seuls exemplaires encore accessibles. L’événement rappelle la fragilité des archives. Pour reprendre la devise du Record, le journal est la voix des Cantons-de-l’Est depuis 1897, ses archives sont en conséquence d’une grande importance pour la communauté anglophone et pour notre région », a conclu M. Lacoste.

Découvrez nos autres articles

    Inquiétudes pour les archives régionales

    L’annonce de la fermeture de la Société d’histoire de Magog (bien que temporaire, espérons-le) est révélatrice de l’importance que la société accorde au financement et à la préservation de son patrimoine.

    En savoir plus

    170 ans au service de la population

    Le 14 décembre 1852, la première brigade des incendies de Sherbrooke voit le jour. Plus de 170 ans plus tard, le service de protection des incendies qui débuta avec des bénévoles dévoués, couvre un territoire d’une superficie de 366,16 Km2 et protège plus de 170 000 citoyennes et citoyens.

    En savoir plus

    Restauration des manèges militaires sherbrookois. Excellente nouvelle pour le patrimoine sherbrookois

    En savoir plus